Remise de la pétition des trains, de l'air !

La pétition «Des trains, de l’air!» a été remise aux représentants de la région Rhône-Alpes le 9 juillet 2015, par Claude Brasier, au nom de l’ARSDL et d’Inspire, associations qui avaient initié cette pétition.

Avec plus de 4.000 signatures et 800 commentaires personnels sur la vie quotidienne des Haut-Savoyards dans un contexte d’air pollué et d’insuffisance de trains, cette pétition est un vrai plébiscite pour une utilisation bien plus importante des 235 kilomètres de voies ferrées électrifiées du département.

Cette pétition et campagne ont permis de démontrer à nos autorités régionales à quel point l’offre ferroviaire s’était contractée en Haute-Savoie depuis plusieurs années. La région nous a promis l’arrivée d’un nouveau train quotidien, lors de la mise en place du service 2016, sur la dizaine de trains supplémentaires que nous demandions.

C’est un bon départ, mais nous devons rester attentifs et vigilants pour nous assurer que la Région Rhône-Alpes assure une montée en puissance significative des dessertes ferroviaires de 2016 à 2020, date où chaque ligne pourrait être desservie toutes les 30 minutes en heure de pointe (arrivée du Léman Express). Les besoins mentionnés dans la pétition demeurent plus que jamais indispensables dans un contexte de pollution chronique : combler les trous de 2 heures en pleine période de pointe, circulation plus importante des trains le week-end, correspondances à Annecy et Bellegarde et remise en place des trains directs Evian-Valence et St-Gervais-Lyon.

Nos demandes à la Région Rhône-Alpes :

  • Un train toutes les 30 minutes en heures de pointes sur toutes les lignes. 
  • Le retour des trains directs St Gervais-Lyon, St Gervais-Grenoble et Evian / St Gervais-Valence.
  • La remise en place des trains, transférés sur la route depuis 2007.
  • Une offre ferroviaire le week-end à la hauteur d’un département touristique.
  • Des correspondances efficaces avec les TGV à Annecy et Bellegarde pour desservir l’ensemble du département, jusqu’à St Gervais.
  • La mise en cohérence du transport ferroviaire régional avec les offres de transports en commun du Conseil Général 74 et des collectivités locales.
La réponse de la Vice-Présidente Transports de la Région Rhône-Alpes

La réponse de la Vice-Présidente Transports de la Région Rhône-Alpes