marche pour le climat et la justice sociale

Photos Christophe Boillon

Forte mobilisation pour le Climat le 8 décembre 2018

Malgré le climat social tendu et une météo défavorable, la Marche pour le Climat et la Justice Sociale a rencontré un franc succès à Cluses le 8 décembre. 450 participants ont sonné ensemble l’alarme du climat et de la justice sociale et ont fait beaucoup de bruit, dans une ambiance chaleureuse et festive malgré la gravité du sujet.

Des mobilisations ont eu lieu à travers le monde simultanément, alors que les dirigeants mondiaux étaient réunis en Pologne à la COP24 pour décider de la mise en oeuvre de l’Accord de Paris sur le Climat. En France, entre 130.000 et 175.000 personnes ont marché pour le Climat ce 8 décembre, dans la bonne humeur, la non-violence et le calme… autant dire dans l’indifférence médiatique. Pourtant, nous étions bien présents et mobilisés, dans un mouvement qui est en train de devenir une vague de fond silencieuse, mais irréversible dans notre société.

Le combat environnemental est intrinsèquement humain et social. Il défend l’intérêt commun et l'équité, contre l’appropriation intolérable des ressources et des richesses par quelques uns. La surexploitation des ressources naturelles et le non-respect des écosystèmes ne nous offrira, ni un avenir paisible, ni un futur juste et solidaire.

Il faut la transition énergétique. Elle doit être équitable et solidaire. Lire le discours d’Anne Lassman-Trappier

L’écologie, l’autre visage de la justice sociale. Numéro spécial de Valeurs Vertes sur l’Université d’été de France Nature Environnement