Mobilisation des médecins contre la pollution de l'air

DL Une 14.01.14 - Version 2.png

86 médecins généralistes, urgentistes, cardiologues etc*. de la vallée de l’Arve ont envoyé un courrier au Président de la République et au Préfet, afin de demander que les mesures prévues dans le Plan de Protection de l’Atmosphère soient appliquées au secteur des transports.

« Lors du grave pic de pollution du 28 novembre au 18 décembre dernier, les enfants des écoles, privés d’exercice physique pour les protéger, pouvaient voir les camions du transport international continuer à passer sous leurs fenêtres » s’indigne Cécile Buvry, médecin généraliste à Passy.

Aucune mesure permanente ou temporaire n’a été mise en place pour réduire les émissions du transport de marchandises, alors que de telles mesures sont prévues par le PPA (mesures P3.3 et T2) : 

  • Le report permanent des camions euros 3 sur le rail avec interdiction dans les vallées alpines.
  • Le contingentement du trafic transfrontalier en cas de seuil de pollution dépassé.

Les signataires demandent au Président de la République qu’un vrai courage politique s’exprime enfin, et que ces mesures soient appliquées rapidement pour réduire les émissions polluantes et l’exposition des populations.

* 86 signataires au 12 janvier 2014. Le nombre de signataires de la lettre au Préfet ne cesse d'augmenter.

Lettre au Président, au Préfet, liste des signataires 

English translation below

Doctors of the Arve valley have sent a letter to the President of the Republic of France and the Prefect of Haute-Savoie asking for the measures written into the PPA to be applied to the transport sector

Translation of the letter sent to the Prefect and signed by 86 members of the medical profession, as of 12 January 2014:


As we can all see, successive winters are similar to each other in terms of bad air quality in the Arve valley.

We have duly noted that a few measures have been enforced to reduce emissions of pollutants caused by heating and garden fires, and the lowering of the speed limit of cars by 20km/h from March to November on the motorway.

But these measures are not enough and this winter promises to be even worse than previous ones. People continue to be exposed to unacceptable pollution in our valleys with thresholds being exceeded for more than 12 consecutive days now.

Concern mounts and the subject is now brought up at almost every consultation with our patients.

This is why, we, members of the medical profession, are calling upon our authorities to finally apply without delay the measures written into the Plan of Protection of the Atmosphere of the Arve valley regarding the transport sector (measures P3.3 and T2), namely:

- The permanent transfer of Euro 3 standard trucks on rail, banning them from  Alpine valleys
- The application of a quota system for cross-border traffic when pollution thresholds are exceeded 

in order to protect the population of the Arve valley from the toxic chronic exposure to which it is has been submitted for years because of the inaction of the state. 

We expect a quick response, applied this winter, so we can reassure our anxious patients.


Pic de pollution, vallée de l'Arve, 28 novembre - 18 décembre 2013 En rouge : Particules (PM10) plaine Passy / Sallanches 50 µg = seuil d'information. 80 µg = seuil d'alerte En bleu : Dioxyde d'azote (NO2) bordure route blanche Chamonix Moyenne annuelle à ne pas dépasser = 40 µg pour santé humaine, 30 µg pour écosystème

Pic de pollution, vallée de l'Arve, 28 novembre - 18 décembre 2013
En rouge : Particules (PM10) plaine Passy / Sallanches
50 µg = seuil d'information. 80 µg = seuil d'alerte
En bleu : Dioxyde d'azote (NO2) bordure route blanche Chamonix
Moyenne annuelle à ne pas dépasser = 40 µg pour santé humaine, 30 µg pour écosystème

La Presse en en parle :

France 3 Alpes

La une du Dauphiné Libéré le 14 janvier 2014

DL Une 14.01.14.png
DL 14.01.14 médecins.png