Le vélo fait son chemin (Servoz - Les Houches)

13.10.2013 Servoz. Photo Christophe Boillon

13.10.2013 Servoz. Photo Christophe Boillon

La manifest’action Inspire de Servoz, en octobre 2013, bien qu’interdite par le préfet, a déclenché le ré-examen d’un dossier qui faisait du sur-place depuis des décennies. Nous pouvons annoncer aujourd’hui que la réalisation d’un itinéraire piéton et cycliste, au plus court, entre Servoz et Les Houches, sans passer par Vaudagne, est inscrite à l’ordre du jour.

Suite à l’action interdite du 13 octobre 2013, nous avons multiplié les démarches auprès de l’ATMB, du Conseil Général, de la Communauté de Communes de Chamonix et surtout de la Mairie des Houches, qui s’est montrée particulièrement favorable à ce projet. Au printemps 2014, le directeur de l’ATMB nous affirmait être prêt à rendre ce projet prioritaire et à participer à son financement, à condition que, de notre côté, nous trouvions un porteur de projet. Plusieurs rencontres et réunions avec les élus de la vallée de Chamonix ont conduit, en octobre 2014, à une première réunion en Mairie des Houches avec le SM3A, organisme en charge de la réalisation du parcours vélo entre Genève et Vallorcine, dont fait partie la portion Servoz - Les Houches. Le porteur de projet devrait donc être la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix.

Recherche d'un meilleur itinéraire

Une étude des itinéraires existait, mais n’était pas entièrement satisfaisante, d’autant qu’un propriétaire refusait le passage pour la sortie de la voie la plus envisageable. Une exploration du terrain avec Nicole Mansart, adjointe aux Houches, nous a permis de trouver un itinéraire qui nous semble au plus court, avec des variantes possibles. Nous allons confier aux techniciens expérimentés du SM3A, le soin de vérifier la faisabilité de l’itinéraire, et surtout de négocier avec les propriétaires pour la délicate question du foncier. Les négociations pour le financement des travaux vont également pouvoir être lancées.

Les démarches nécessaires prendront du temps, le SM3A parle de 2 ans pour les seules négociations foncières, mais nous sommes heureux d'être enfin engagés sur le bon chemin, avec des élus qui ont à coeur de voir cet itinéraire réalisé au cours de leur mandat. La pression des citoyens, le travail en bonne intelligence entre les associations et les élus ont parfois des issues positives dont il faut se réjouir.

Note plus technique (en l'état actuel des discussions) :

  • Le projet d'itinéraire est situé dans une zone à fort dénivelé et son revêtement sera rustique (non goudronné). Il sera accessible aux VTC et VTT et permettra les déplacements quotidiens à vélo entre le haut et le bas de la vallée. Il desservira d'ailleurs plusieurs hameaux, contrairement à une voie verte purement touristique qui peut être très éloignée des habitations. Sa pente pourra atteindre jusqu'à 12 ou 13%.
  • Les cyclistes qui préfèreront ne pas emprunter cette partie du cheminement, entre Genève et Vallorcine, seront invités à monter dans le train (le Mont Blanc Express est équipé pour embarquer quelques vélos).
  • Enfin, les cyclo-touristes, en quête de longues sorties et de grands efforts, pourront continuer à emprunter la route de Vaudagne, qui est en cours de réfection complète, pour la sécurité de tous ses usagers, dont les cyclistes.
A droite de la voie ferrée en descendant, une passerelle existe déjà et ouvre la possibilité de créer un passage au plus court, depuis le chemin des diligences jusqu’aux Mouilles (au fond de Vaudagne), pour rejoindre les Montées Pelissier, Le Lac etc.

A droite de la voie ferrée en descendant, une passerelle existe déjà et ouvre la possibilité de créer un passage au plus court, depuis le chemin des diligences jusqu’aux Mouilles (au fond de Vaudagne), pour rejoindre les Montées Pelissier, Le Lac etc.

Mise à jour – mars 2015

  • Les techniciens du SM3A valident la faisabilité de l'itinéraire trouvé, à droite de la voie ferrée en descendant, et travaillent à la définition concrète du passage de la voie cyclable.
  • Le directeur de l'ATMB affirme vouloir financer cette voie cyclable à hauteur de 25 à 50%, lors d'une rencontre initiée par Environn'MontBlanc / Inspire, avec l'ATMB et les élus de la communauté de communes de la Vallée de Chamonix.
  • La commune des Houches souhaite lancer la phase 1 des travaux, entre Les Chavants et l'arrêt SNCF de Vaudagne, dès 2015. Le début des travaux ne dépend plus que de la signature d'une convention avec le SM3A et de la décision de financement de l'ATMB.