Les énergies polluantes MASSIVEMENT subventionnées

Briser notre addiction coûteuse aux énergies fossiles pour sauver notre air et notre climat

Notre addiction aux énergies fossiles coûte 10 millions de $ par minute dans le monde, en subventions directes et indirectes, d’après des chiffres du FMI. C’est beaucoup plus que ce qui serait nécessaire pour développer massivement les énergies renouvelables propres dans le monde. Le mythe d’une énergie fossile bon marché a été brisé par une très sérieuse étude du FMI cette année. L'argument économique ne tient plus. D’autres études montrent aussi que l’économie verte sera génératrice de beaucoup plus d’emplois que les industries polluantes.

Continuer de subventionner les énergies fossiles, c’est s’assurer de plonger tous les habitants du monde dans le chaos climatique d’ici quelques décennies. Tout ceci pour le bénéfice à court terme d’une petite fraction de personnes, profitant outrageusement d'une situation perverse.

Selon les experts du FMI, s'attaquer aux subventions attribuées aux énergies fossiles réduirait de 20% les émissions de CO2 sur la planète. Sans parler des effets bénéfiques pour la qualité de l’air et la santé publique. D’après l’OMS 3,7 millions de personnes meurent prématurément dans le monde chaque année en lien avec la pollution de l’air extérieur.

Le rapport publié fin novembre 2015 par l’Agence Européenne pour l'Environnement révèle qu'en Europe, 430 000 personnes décèdent prématurément chaque année en raison de la pollution de l’air !

Il est temps pour nos leaders d'agir en faveur de l'intérêt commun de toute la planète et de s'affranchir de la dictature des quelques lobbies qui font aujourd'hui la loi, pour leur seul bénéfice et celui de leurs actionnaires. Cette situation inacceptable fait peser des risques incalculables sur la santé publique et sur la pérennité de notre climat.