Passy-20130302-00037 - Version 2.jpg

Le constat

Les normes européennes et françaises de qualité de l’air sont dépassées de façon récurrente au pays du Mont-Blanc et dans l’ensemble de la vallée de l’Arve. 3 polluants majeurs sont concernés par ces dépassements :

  •  Les particules (PM10)
  • Le dioxyde d’azote (NO2)
  • Le benzo(a)pyrène (BaP) de la famille des HAP

En hiver, des phénomènes météorologiques spécifiques à la montagne empêchent la circulation de l’air et piègent les polluants au fond des vallées, provoquant d’importantes concentrations de pollution, souvent visibles à l’oeil nu.

En effet, en cas d’anticyclone (beau temps), les inversions de températures sont fréquentes et l’air réchauffé par le soleil en altitude forme un couvercle invisible sur les vallées, figeant l’air plus froid au fond des vallées. Si l’anticyclone se prolonge, les émissions dégagées par les activités humaines des vallées ne peuvent pas s’évacuer et s’accumulent de jour en jour, pour atteindre des niveaux élevés.

Les épisodes de pics de pollution sont fréquents chaque année au pays du Mont-Blanc du mois de novembre au mois de mars.

En été, les vallées sont naturellement ventilées et de telles concentrations de pollution sont rares. Les émissions polluantes restent toutefois importantes, même si elles ont tendance à s’échapper vers les montagnes et au delà.

C’est l’ozone, un polluant né de la transformation d’autres polluants sous l’effet du soleil, qui peut atteindre des niveaux importants… en haute-montagne, l’été. L’ozone est un polluant qui provient de l’ensemble de nos activités et qui aime voyager. On le retrouve souvent en été dans des zones où l’air est propre : les montagnes, les campagnes autour des grandes villes, la mer…

Passy Chx EN.png

Sallanches et Cluses dans la même situation

La qualité de l’air à Sallanches et Cluses est sensiblement la même qu’à Passy, mais avec des niveaux légèrement inférieurs.

A St Gervais, les normes de dioxyde d’azote ne sont pas respectées en proximité routière.

 

 

Evolution de la qualité de l'air sur 10 ans

Baisse régulière des émissions de particules au centre-ville de Chamonix et baisse plus récente aux Bossons (site de trafic), indication sans doute de l'amélioration des chauffages et de l'impact de la généralisation des filtres à particules. A Passy (site industriel) les émissions restent très élevées.

Pour le dioxyde d'azote, indicateur de la pollution routière, on note une forte croissance des émissions au bord de la route blanche (Les Bossons), avec des dépassements importants des normes. Les moteurs diesels sont fortement émetteurs de ce polluant.