500.000 personnes vivent en zone sensible pour la pollution de l'air

500.000 personnes vivent en zone sensible pour la pollution de l'air

Pour cette seconde lettre-pétition, nous nous sommes associés à l'ARDSL, une association d'usagers des trains. La pétition sera adressée à la Région Rhône-Alpes, qui décide, commande et finance les services de trains régionaux TER en Haute-Savoie.

Alors que la Haute-Savoie :

  • connait une forte croissance démographique,
  • qu’elle est le 3ème département de Rhône-Alpes,
  • qu'elle est le premier département touristique de France, après Paris,
  • qu'elle souffre d’une pollution de l’air préoccupante,

 ses services ferroviaires TER ne cessent de se contracter et sont aujourd’hui déplorables.

L'état du service actuel en Haute-Savoie :

    Dossier Inspire / ARDSL, pour en savoir beaucoup plus...

    Dossier Inspire / ARDSL, pour en savoir beaucoup plus...

  • Des trous de 2 heures dans les horaires, sur les lignes Annecy-Annemasse, St Gervais-Annemasse et Annecy-St Gervais.
  • Pratiquement pas de trains le week-end. 
  • Des correspondances mauvaises ou manquantes, à Bellegarde et Annecy.
  • Multiplication par 6 du nombre de cars TER depuis 2007 en remplacement des trains.
  •  Suppression de 80% des trains directs St-Gervais-Lyon en 2012.

Le train : une solution de mobilité propre

La Haute-Savoie a la chance de posséder un mode de transport très peu polluant : 235 km de voies ferrées électrifiées. Or, à population égale, la Haute-Savoie dispose de 42% de trains en moins que le département de la Loire. Si le train était attractif, il pourrait pourtant capter 15% des déplacements dans les bassins de vie desservis par le rail et aider significativement à la réduction de la pollution atmosphérique et de la congestion routière. Actuellement, les transports génèrent 20% des émissions de PM10 (particules) et 75% du NO2 (dioxyde d’azote) en Haute-Savoie.

Nos demandes à la Région Rhône-Alpes :

  • Un train toutes les 30 minutes en heures de pointes sur toutes les lignes. 
  • Le retour des trains directs St Gervais-Lyon, St Gervais-Grenoble et Evian / St Gervais-Valence.
  • La remise en place des trains, transférés sur la route depuis 2007.
  • Une offre ferroviaire le week-end à la hauteur d’un département touristique.
  • Des correspondances efficaces avec les TGV à Annecy et Bellegarde pour desservir l’ensemble du département, jusqu’à St Gervais.
  • La mise en cohérence du transport ferroviaire régional avec les offres de transports en commun du Conseil Général 74 et des collectivités locales.

Voir la lettre-pétition