Le vÉlo enfin pris au sÉrieux

LA LIAISON VÉLO LES HOUCHES > SERVOZ EN COURS DE CONSTRUCTION

31a85e10-7d16-4281-8604-a623acfa96f2.png

Suite à la manifest'action interdite d'octobre 2013 sur la route blanche à Servoz et l’action Vélorution’Air de septembre 2014 aux Houches, les élus de cette commune, avec le soutien de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix, ont souhaité réaliser la liaison manquante entre le haut et le bas de la vallée de l’Arve. Dès l’automne 2014, nous avions reconnu le terrain avec l’adjointe Nicole Mansart et avions trouvé un nouveau passage, validé quelques mois plus tard par les techniciens du SM3A. Le chemin sera fortement en pente, mais offrira une alternative aux VTC, VTT et aux vélos à assistance électrique pour se déplacer localement en dehors du trafic automobile, certes de façon un peu sportive. Les cyclo-touristes pourront continuer d'emprunter l'itinéraire beaucoup plus long, par la route de Vaudagne, entièrement re-goudronnée. Le temps politique étant atrocement long, il aura fallu beaucoup de patience et de détermination à Nicole Mansart et ses équipes pour obtenir toutes les autorisations nécessaires, les financements et l’accord des propriétaires des terrains traversés par la future voie cyclable. En novembre 2017, les travaux ont enfin pu commencer. Après une trêve hivernale, ils reprendront au printemps. 


PASSERELLE SUR L'ARVE À CHAMONIX

Les travaux progressent également à Chamonix, avec la toute récente pose d’une passerelle vélo et piétons sur l’Arve, qui réglera le point noir du pont de Piralotaz aux Bossons, étroit et avec des virages en ses extrémités. Cette passerelle rejoindra la piste inaugurée à l’automne dernier, qui évite aux cyclistes et piétons le dangereux passage sous la voie ferrée. La prochaine phase sera la pose d’une autre passerelle sur l’Arve, aux Gaillands, puis l’aménagement d’une voie cyclable le long de la promenade Marie Paradis, au bord de l’Arve, pour rejoindre le centre de Chamonix. Ça bouge enfin sérieusement pour le vélo dans la vallée de Chamonix !


LE BAROMÈTRE DES VILLES CYCLABLES

La Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et ses partenaires viennent de réaliser le premier Baromètre des villes cyclables, «Parlons Vélo». Les 113 009 réponses récoltées montrent le formidable besoin des cyclistes du quotidien de s’exprimer sur leurs conditions de circulation à vélo, qui doivent être fortement améliorées. Voir le Baromètre Parlons Vélo


    IL FAUT ARRÊTER DE REGARDER LE VÉLO AVEC CONDESCENDANCE

    Élisabeth Borne, Ministre des Transports, 13 décembre 2017

    Alors que jusque très récemment, le vélo en tant que mode de déplacement, était vu par l’administration française comme anecdotique et beaucoup trop low-tech pour nos élites, ce mode de déplacement va-t-il enfin prendre son essor en France ? Les signes sont encourageants. Lors de notre audition par le Conseil d’Orientation des Infrastructures présidé par l’ex-député Philippe Duron, après avoir évoqué les infrastructures ferroviaires, fluviales et routières, le Conseil s’est réjoui d’entendre nos propositions pour le vélo et nous a questionnés sur le rôle que pouvait avoir l’État dans son développement.

    En conclusion des Assises de la Mobilité, qui se sont déroulées à une cadence féroce en France depuis leur lancement le 19 septembre dernier, la Ministre des Transports a laissé entrevoir un virage fort avec la politique actuelle concernant le vélo. «Entendre l’aspiration à des mobilités plus propres et plus apaisées c’est aussi se doter d’une réelle politique en faveur du vélo. Il faut arrêter de regarder le vélo avec condescendance en considérant que c’est un sujet mineur. Il y a une aspiration de nos concitoyens à un changement culturel sur ce sujet» a affirmé Élisabeth Borne. «Notre stratégie de mobilité comprendra un Plan Vélo pour aborder l’ensemble des dimensions de ce sujet - santé publique, infrastructures, éducation, fiscalité», a-t-elle ajouté.
    Voir la clôture des Assises de la Mobilité (vidéo 2h52)

    Le vélo est la solution la plus efficace à moyen terme pour décarboner les transports dans les zones de moyenne densité, telles que dans le département de la Haute-Savoie, d'après une étude de The Shift Project. 15 à 33% des émissions de CO2 de notre mobilité quotidienne pourraient être évitées avec une politique de développement du vélo dans les zones de moyenne densité. La mobilité quotidienne dans ces zones «est assurée principalement par la voiture particulière, résultat de décennies de politiques d’aménagement et d’investissements publics qui ont favorisé l’étalement urbain». Cette mobilité représente 17% du total des émissions dues aux transports en France métropolitaine, d’après le rapport récent de The Shift Project intitulé «Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité, c’est possible». Selon ce rapport «Le système vélo est un élément incontournable. Il représente un potentiel de réduction de CO2 important, tout en permettant aux ménages de faire des économies substantielles sans allongement significatif des temps de transport (de l'ordre de +10%). Il nécessite notamment des investissements en infrastructures et le développement d'une offre de services conséquente. Il induit à terme un bénéfice économique net important, autant globalement que sur les dépenses de mobilité des ménages». 


    ÇA COINCE AVEC LE DÉPARTEMENT

    05a44384-703c-4929-90f1-064d30624e3d.png

    Suite à la grande Vélorution du 14 mai 2017, avec 5 évènements simultanés en Haute-Savoie, les associations organisatrices, membres du Réseau Air 74, avaient demandé à être reçues par le département, afin de travailler concrètement au développement du vélo comme mode de déplacement. Un premier courrier, en juin, est resté lettre morte. Une relance a été envoyée en octobre et est, elle aussi, restée sans réponse de la part du Conseil Départemental, alors que son président se vante, dans une vidéo promotionnelle, de s’occuper du vélo toute l’année en Haute-Savoie et pas uniquement pour le passage du Tour de France. Nous aimerions tant que les actes du Président Monteil soient en cohérence avec ses paroles !


    VÉLORUTION 2018 EN HAUTE-SAVOIE

    VELORUTION_260518.jpg

    La Haute-Savoie sera à nouveau Vélorution'Air en 2018. Plusieurs lieux, plusieurs associations organisatrices, une seule date : le samedi 26 mai. Infos à suivre.
    Contactez-nous pour participer à l'organisation de l'évènement !