le raz le bol était prévisible

Il y a un an, grand rassemblement Appel d'Air

Le raz-le-bol de la pollution de l’air était prévisible, mais les décideurs ont fermé les yeux

Le raz-le-bol de la pollution de l’air était prévisible, mais les décideurs ont fermé les yeux

Tous les voyants étaient au rouge

La mobilisation citoyenne contre la pollution de l’air n’est pas une nouveauté, mais le Préfet et les élus n’ont pas su lire les signes précurseurs, très visibles depuis de nombreux mois, et sont restés trop longtemps aveugles et sourds à la détresse et à l’inquiétude des habitants de la vallée de l’Arve.

Le 29 mai 2016, en dehors de tout pic de pollution, sous une pluie battante, et pourtant le jour de la fête des mères, 2000 personnes s'étaient retrouvées au Lac de Passy pour dire leur raz-le-bol de la pollution de l’air. L’évènement avait été organisé par le collectif citoyen Appel d’Air et le Réseau Air 74, composé d’une vingtaine d’associations en Haute-Savoie.

Ces 2000 personnes ont patienté longuement dans une file d’attente pour signer la pétition et dire qu’elles étaient présentes et mobilisées contre le fléau de la pollution de l’air et qu’elles voulaient que des actions efficaces soient mises en place pour la combattre.

Le Préfet Georges-François Leclerc, parti fin novembre, n’a pas daigné répondre aux citoyens d’Appel d’Air, qui lui demandaient un rendez-vous pour lui remettre les signatures récoltées le 29 mai. Le nouveau Préfet Pierre Lambert, a été dès son arrivée accueilli par une grande vague de contestation au pays du Mont-Blanc, face au pic de pollution de trop, celui qui a fait déborder un vase déjà beaucoup trop plein. Le nouveau Préfet a lui même été chahuté par des centaines de manifestants lors de l’un de ses premiers déplacements, à Chamonix le 8 décembre 2016.

Tout ceci était prévisible. Depuis des années, les associations, les citoyens, les médecins et certains élus locaux, tirent la sonnette d’alarme et tentent de faire évoluer les choses… Ils n’ont pourtant pas été entendus et seules quelques actions ont été mises en place pour lutter contre la pollution de l’air. Ces mesures concernaient principalement les citoyens (chauffage au bois et baisse de la vitesse sur autoroute), alors que les transports routiers et les industries étaient exonérés de contraintes.

Tous les ingrédients étaient là pour déclencher la colère des habitants de la vallée de l’Arve :

  • Un représentant de l’Etat dédaigneux, refusant d’entendre l’inquiétude des citoyens pour leur santé.
  • Un député de la moyenne vallée de l’Arve, Président du Conseil National de l’Air, qui a pesé de tout son poids pour faire porter toute la responsabilité sur les habitants eux-mêmes et leurs chauffages, afin de mieux protéger les secteurs industriels, des transports et même du diesel.
  • Des maires et des parlementaires qui n’ont pas su voir l’ampleur du problème et qui n’ont pas fait de la qualité de l’air la priorité qu’elle aurait du être. Elus qui, trop souvent, se sont contentés de se renvoyer la balle et qui n’ont pas cherché à agir assez efficacement à leur niveau de compétence.

Aujourd’hui le Réseau Air 74, co-organisateur de la mobilisation Appel d'Air, demande à être enfin reçu par le Préfet, pour lui remettre la pétition signée par les 2000 personnes, qui ont fait la queue sous la pluie le 29 mai 2016, pour dire qu'elles étaient présentes et voulaient des actions efficaces contre la pollution de l'air. Espérons que, suite à la Révolte des Asphyxiés de l’hiver, le nouveau Préfet sera beaucoup plus à l’écoute que ses prédécesseurs…

La vallée de l’Arve veut respirer à nouveau.

Réseau Air 74 est composé de :

L'ABEILLE - ACPAT - AMAP'LACE SUR LA TERRE - LES AMIS DE LA TERRE HAUTE-SAVOIE - ASSOCIATION CITOYENNE DE PASSY - ASSOCIATION POUR LE RESPECT DU SITE DU MONT-BLANC - CLUB ALPIN FRANÇAIS DE SALLANCHES - CELLULE VERTE HAUTE SAVOIE - CHLORO’FILL - CYCLAMEN - ÉCOLIBRISTES - INSPIRE - FRAPNA HAUTE-SAVOIE - COLLECTIF MÉDICAL DE LA VALLÉE DE L'ARVE - NATURE ET ENVIRONNEMENT EN PAYS ROCHOIS - LIGUE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX HAUTE-SAVOIE - NATURE ET ENVIRONNEMENT EN PAYS ROCHOIS - PROMONTBLANC - SALLANCHES AUTREMENT - VIVRE EN MONTAGNES DU GIFFRE - VIVRE EN VALLEE VERTE