1300 personnes sur la Route Blanche

Magnifique mobilisation contre la pollution de l’air à Chamonix le 8 février 2014. Au moins 1300 personnes ont défilé sur la Route Blanche jusqu’à Chamonix, bloquant l’accès au tunnel, hautement symbolique, du Mont-Blanc pendant 2h. Cette mobilisation ne passera pas inaperçue et elle aura, sans aucun doute, un poids dans les négociations qui ont lieu à Paris pour décider d'un début d'application du volet transport du Plan de Protection de l’Atmosphère de la vallée de l’Arve. Des mesures sont déjà en place pour limiter les émissions du secteur résidentiel, mais les blocages restent très importants contre l'application de mesures sur les transports de marchandises.

La mobilisation de samedi, l'action des élus de la vallée de Chamonix, de notre députée et la lettre d'alerte des médecins devraient être remarqués au plus haut niveau. Notre santé pèsera-t'elle assez lourd face aux lobbies? Réponse dans quelques semaines...

Galerie photos 1 : Christophe Boillon

Galerie photos 2 : Fabien Stocco

Couverture médiatique :

 

France 3 Alpes :
Le JT 19/20 du 8 février 2014

 

Dauphiné Libéré
La Une et une double page

DL 3 pages 9 fev14.png

Le message d'Eric Fournier, Maire de Chamonix, de retour de l'Elysée

Reçu ce jour à l'Elysee par le conseiller "transport" du Président de la République, en compagnie de Sophie DION, députée de la circonscription, j'ai pu réaffirmer l'urgence des mesures à prendre pour améliorer la qualité de l'air dans la vallée de l'Arve, et ce pour les différents secteurs générateurs de pollution : habitat, transport et industrie. 
Revenant sur les actions déjà engagées au titre du PPA, le conseiller du président de la République a souhaité disposer d'un bilan global mesurant l'efficacité du dispositif ; il s'est dit partisan d'un "effort équitable" (?) des différentes sources émettrices de pollution. sans se prononcer sur d'éventuelles échéances à ce sujet. Autant dire que la bataille n'est pas terminée...

Il faut désormais que le lien avec les ministres concernés, notamment le ministre des Transports, soit effectif pour que des décisions rapides interviennent. Les collectivités locales de la vallée balaient devant leur porte en investissant de manière lourde sur le développement des transports en commun (bus et train) ; il appartient à l'Etat de donner rapidement un signe fort sur sa politique des transports, eu égard à la situation sanitaire intolérable de la vallée de l'Arve. Continuons !!!!

Historique

La manifestation a été organisée par un citoyen de Chamonix, Stéphane Sclavo, attristé par une situation devenue intolérable et indigné de voir le symbole du Mont-Blanc sali par une telle pollution. Environn’MontBlanc et sa campagne Inspire ainsi que l’ARSMB ont vigoureusement soutenu cette initiative citoyenne et appelé à manifester le 8 février.

Un immense merci à Stéphane et à tous les participants à cette belle mobilisation !