Autoroute Machilly-Thonon 

Un projet dépassé

Machilly-Thonon - une autoroute à prix fort

 

Le péage prévu en fera l'autoroute la plus chère de France au km, plus chère que l'autoroute des titans. De plus, une subvention départementale de 100 millions d’€ d’argent public est prévue. Tous les haut-savoyards seront mis à contribution pour financer la construction de cette autoroute privée.

L'autoroute Machilly-Thonon a un train de retard

Le Léman Express arrivera fin 2019 pour désengorger la circulation en Haute-Savoie et offrir un parcours de 54 mn entre Thonon et Genève-Cornavin, sans les aléas de trafic de la route.
Misions sur le RER franco-genevois, plus rapide, plus sûr, moins polluant et bientôt là, plutôt que sur l'autoroute.

3 Bus Express original 600.jpg

Autoroute sans effet sur le bouchon de Douvaine

L'autoroute Machilly-Thonon ne réduira pas la circulation sur la rive du Léman et ne résorbera pas le bouchon de Douvaine. La solution pour cet itinéraire est la mise en place du bus express entre Thonon et Genève, avec un bus toutes les 10 mn aux heures de pointe, prévu pour 2021. 

4. 3 bouchons original 600.jpg

Le Bus Express : LA solution "désengorgement"

Un bus toutes les 10 mn aux heures de pointe. 50 places assises avec wifi, 40 passages par jour. Tout ça grâce au bus express entre Thonon et Genève, en 2021.

Carte projets multi.png

Résumé du dossier d'enquête publique

Inspire a résumé en quelques pages et cartes l'utra-volumineux dossier d'enquête publique du projet d'autoroute Machilly-Thonon

Voir le dossier résumé

Participer à l'enquête publique jusqu'au 13 juillet 2018

Screen Shot 2018-07-12 at 14.46.10.png

Voir l'avis d'Inspire

Contribution numéro 8813 à l'enquête publique du projet d'autoroute Machilly-Thonon

Voir la contribution d'Inspire

5. On n'en veut pas original 600.jpg

Ils ne veulent pas du projet Machilly-Thonon

La commune de Machilly et la ville de Genève n’en veulent pas. Le monde agricole se mobilise contre le projet : la Confédération Paysanne, les Jeunes Agriculteurs, les Coopératives laitières, ainsi que le Syndicat Interprofessionnel du Reblochon. Les futurs usagers du Léman Express (travaillant à Annemasse ou Genève), les usagers de la RD1005 qui veulent le Bus Express, les personnes sensibles à la pollution de l’air ou à la protection de l’environnent n’en veulent pas non plus. Les 24 associations du Réseau Air 74 rappellent leur demande de moratoire sur tous les projets routiers en Haute-Savoie, afin d’évaluer leur impact sur l’air et le climat et de donner une chance aux solutions de mobilité moins polluantes.